Je pense souvent à Myamoto Musashi qui non content d'être le plus grand samouraï de son époque a également laissé des calligraphies majeures, des jardins fabuleux ainsi que des écrits fondamentaux...
J'aime envisager l'homme comme un instrument de musique : nos myriades de cordes vibrent à chaque instant, stimulées par nos mondes extérieurs et intérieurs. La musique est un art de vivre où rythmes, mélodies et harmonies se déploient constamment. Sur scène, improvisant sur un film muet, composant pour un film... Les techniques changent mais le principe reste le même... Vivre son art.